Le Tauzin présent auprès du personnel soignant…

Les couturières solidaires du Tauzin ont soutenu le personnel soignant

 

Durant cette période de confinement, nombreux ont été les personnels soignants en manque de matériel pour faire face à l’épidémie de COVID 19. Ce fût le cas de Laure Periot, infirmière libérale du quartier :  » Comme tous les adhérents du Tauzin, j’ai reçu un appel d’un bénévole de l’association durant la période de confinement. Il souhaitait s’assurer que tout allait bien pour ma famille et voulait savoir si j’avais besoin de quoi que ce soit, raconte Laure. Suite à cet appel, j’ai réfléchi et réalisé que les couturières du Tauzin pouvaient peut-être nous aider en fabriquant des blouses ».

 

Laure et ses collègues ont organisé, avec d’autres cabinets de Pessac et Mérignac, des tournées spécifiques pour les personnes atteintes du COVID 19 durant cette période épidémique : « L’objectif étaient de ne pas contaminer nos autres patients. Pour ces tournées spéciales COVID, nous étions en manque de matériel. J’ai donc rappelé le Tauzin pour solliciter l’aide qu’on m’avait proposée ». Jean-Marc a alors mobilisé les couturières du Tauzin, toutes partantes pour se lancer dans la confection de blouses. Grâce à des dons de l’hôtel Ibis de Bordeaux Lac et de la société Elis, du tissu a pu être livré en grande quantité à la Maison de Quartier. « Nous avons récupéré 150 kg de draps blancs ! » précise Jean-Marc.

 

12 couturières ont sorti leurs machines à coudre et 80 blouses ont ainsi pu être réalisées. « Nous en avions suffisamment pour nos tournées, raconte Laure. Les blouses en trop ont été données à des EHPAD et Maisons de retraite du quartier qui étaient également en manque de matériel ».

 

Parmi les blouses réalisées par les couturières solidaires du Tauzin, certaines ont été agrémentées de cœurs brodés, une petite attention qui n’est pas passée inaperçu : « Quand nous arrivions chez nos patients atteints du COVID avec nos masques, visières et blouses, cet attirail pouvait être assez anxiogène. Les petits cœurs brodés n’ont pas laissé nos patients indifférents, ça leur a donné le sourire » !

Quelques images…