Grand jeu concours : 4 livres à gagner !

La biographie d’Alexandra !

Vous l’avez peut-être déjà rencontrée à la sortie de l’école Loucheur quand elle vient récupérer ses enfants, ou peut-être l’avez-vous déjà vue la raquette à la main sur un des courts de tennis du Tauzin, sinon, on peut aussi la croiser régulièrement, baskets aux pieds en plein footing dans le quartier… Alexandra Le Dauphin est une maman sportive mais également une écrivaine et ça, c’est un talent qui ne se voit pas forcément ! Son 6ème ouvrage est sorti il y a quelques mois. Elle a notamment écrit trois livres pour adultes :

  • « Toi, mon bébé prématuré » un témoignage émouvant sur la naissance prématurée de sa fille,
  • « Au boulot Chômette! »qui relate avec humour la période de chômage qu’elle a vécu il y a quelques années,
  • « Célibataire ? Faut pas t’en faire ! », le témoignage intemporel et amusant d’une jeune trentenaire à la recherche du grand amour,
  • Alexandra a également publié 2 livres à destination du jeune public : « Matéli fait son tri » et « les lunettes de Mattéo »

Bonjour à toutes et tous,

Je suis habitante de notre quartier, adhérente et amie du Tauzin. J’ai proposé cette petite participation aux « Bonnes idées du confinement du Tauzin ! », car j’ai envie d’offrir 4 des mes livres à 4 personnes en relation avec le Tauzin (adhérent, bénévole, habitant du quartier…).

Je mets deux livres jeunesse pour occuper les petits et mes deux témoignages adultes pour faire rire les grands (enfin j’espère^^).

Alexandra Le Dauphin
alexandraledauphin@gmail.com

Le concours enfants

« Les réalisations créatives de vos artistes en herbe pendant le confinement »

Un concours très simple, ouvert à tous !

Votre enfant a probablement réalisé « l’œuvre artistique la plus belle du monde ! » durant ce confinement…
Alors n’hésitez plus, participez au concours !!

Comment participer ?

Envoyez nous un mail avec :

  • une photo de l’œuvre
  • un selfie de l’artiste faisant un cœur avec ses mains
  • l’autorisation de publier ces images sur le site du Tauzin et sa page Facebook

Adresse du concours : communication@letauzin.com

On reçoit vos images, on publie sur Facebook et sur le site, on tire au sort 2 gagnants à la fin de la période de confinement.

Vous allez gagner c’est certain…
On compte sur votre participation !

Le concours adultes

« Vos conseils et coups de cœurs du confinement  »

Un concours très simple également, ouvert à tous !

Qu’aimeriez-vous conseiller à lire, à écouter, à voir, à faire… durant ce confinement à la maison ?
Votre dernier roman coup de cœur, votre playlist du moment ou artiste préféré, une recette de cuisine, un idée déco, un truc pratique pour la maison…
Vous avez sûrement plein de bonnes idées à partager 🙂

Alors n’hésitez plus, participez au concours !!

Comment participer ?

Envoyez nous un mail avec :

  • un texte et/ou une photo de votre coup de cœur
  • un selfie de l’artiste faisant un cœur avec ses mains
  • l’autorisation de publier ces images sur le site du Tauzin et sa page Facebook

Adresse du concours : communication@letauzin.com

On reçoit vos textes et images, on publie sur Facebook et sur le site, on tire au sort 2 gagnants à la fin de la période de confinement.

Vous allez gagner c’est certain…
On compte sur votre participation !

Extrait du livre : « Célibataire, faut pas t’en faire ! »

EXTRAIT 1 : LES SITES DE RENCONTRE

Le « un petit tour et puis s’en va »

Je discute avec « Louis XIV » (ah…la finesse des pseudos) qui me raconte ses déboires amoureux. Il s’épanche sur le comportement des filles qui, visiblement, le malmènent. Il me paraît méfiant, prêt à détaler à la moindre alerte. Une intuition vérifiée, d’ailleurs, malheureusement pour moi.

Pourtant, la magie d’Internet opère : poudre virtuelle aux yeux, j’échange sur ma vie en général et me prends (encore) à rêver que c’est lui, mon prince charmant. Comme d’habitude, je veux tellement y croire que je ne vois pas les signes avant-coureurs annonçant une catastrophe imminente.

Nous nous rencontrons après deux mois et demi de conversation soutenue à raison d’au moins deux heures par soir, étalée sur six soirs (le dimanche, on se repose), le tout multiplié par deux mois et demi, donc. Autant dire que nous ne nous découvrons pas et qu’en toute logique, nous allons discuter en toute sérénité. Pourtant…Il faudra exactement 6 minutes 24 secondes pour qu’enfin j’ouvre la conversation verbale, nourrie jusqu’alors de jeux de regards extrêmement bizarres où chacun essaie de décrypter l’autre. Sourcils arqués, sourire figé, « Louis XIV » fait moins le malin que derrière son écran, visiblement. On dirait même que quelqu’un lui écrivait son texte tant le discours qu’il tente de tenir s’avère sans envergure et construit sur des bases plus que bancales.

J’essaie de cacher ma déception, ce qui est loin d’être gagné étant donné que j’ai une fâcheuse tendance à laisser mes émotions transpirer sur mon visage jusqu’à ce qu’elles explosent. Est-ce cela qui a déstabilisé le Roi Soleil ? Il s’attendait peut-être à ce que sa Cour (donc moi) se mette à applaudir ses pensées archaïques du genre « femme = ménage » ? Forcément, avec moi, il est mal tombé. Non seulement je ne cautionne pas ce genre d’équation, mais en plus, je le clame. J’y suis peut-être allée un peu fort en lui rétorquant que pour moi, l’homme doit manier le balai ; une condition sine qua non pour entrer dans ma vie.

« Louis XIV » pâlit, prétexte un rendez-vous urgent et s’enfuit à toutes jambes. Je tente de le contacter le soir même pour obtenir un semblant d’explication ce qui s’avère peine perdue : « Louis XIV » a complètement disparu de la circulation. Compte supprimé. Tel un phénix, j’imagine qu’il renaîtra de ses cendres le lendemain. « Louis XV » ?, « Charles X » ?, « Henri IV » ? La lignée des rois de France, bien qu’éteinte, regorge de possibilités de pseudos.

Dorénavant, j’éviterai Mérovingiens, Carolingiens (et Capétiens aussi tant qu’à faire) sévissant sur la Toile. Ils ont visiblement gardé un esprit aussi étriqué que leurs tenues.